QE QI : Le QE [Quotient émotionnel] est au moins aussi important que le QI [Quotient intellectuel.]

 

Le QI est sans aucun doute indispensable pour tout bon manager : il gère des finances et de l’humain, il est donc indispensable qu’il y soit formé, et qu’il puisse en tenir tous les tenants et aboutissants. Mais c’est justement parce qu’il gère des Hommes, que le manager se doit d’avoir une intelligence émotionnelle. Explications.

QE QI, Le quotient émotionnel

Daniel Goleman traduit plusieurs facultés du QE :

Conscience de soi : c’est la conscience de ses émotions, de ses intuitions, de ses ressources et capacités. Ne pas se sous-estimer, ni l’inverse : être juste avec soi-même constitue un premier pas pour être juste avec les Autres.

Maitrise des émotions : Le manager doit être capable de différencier, mettre de côté et maitriser ses émotions pour manager une équipe.

Motivation : l’optimisme et le réalisme. L’émotion dirige le management, le travail : facilitez-vous l’atteinte de vos objectifs en adoptant une position ++ ; positive vis-à-vis de vous-même, positive vis-à-vis des autres.

Empathie : ce n’est pas faire preuve de pitié, c’est faire preuve de compassion. Prendre conscience des émotions des Autres, de la conscience politique [au sens vie de la Cité] et de l’épanouissement de ses collaborateurs.

Conscience sociale : la gestion des conflits, la communication avec les Autres et l’art de faire collaborer des personnes issues d’une diversité culturelle ou générationnelle différente.