Le style démocratique, vous le comprenez certainement c’est le style  » qu’en pensez-vous ? « . Alors bien entendu on ne parle pas d’une démocratie en deux tours, d’une démocratie à l’américaine, la russe ou l’africaine. Non, on parle d’une démocratie à la grecque, une vraie démocratie pleine et entière ! Donc, comme Aristote le disait souvent (si, si), les petits WillZouz l’explication, c’est en 5 minutes, et c’est maintenant !

Le style démocratique : WTF ?

Le style démocratique, c’est quand les collaborateurs, quelques soient leur poste, sont impliqués dans la stratégie de votre entreprise. Si vous employez ce style, c’est que vous considérez que toute personne peut avoir un avis utile, une idée, sur un sujet. Maîtrisé, ou non.  Vous présentez les lignes directrices, et vous laissez les personnes les débattre, en acceptant que votre décision ne soient pas nécessairement celle retenue, ni la meilleure. Vous acceptez en fait que vos employés, stagiaires ou alternants vous donnent quelques conseils.

Le style démocratique a ses avantages

Bel avantage que des laisser les exécutants de la marche à suivre, et pour plusieurs raisons. Déjà, c’est leur choix, donc ils seront motivés pour mener ce qu’ils ont décidé à bien ! Et ils seront motivés, et en plus, si ils manquent à leur objectif, ils ne pourront que se le reprocher. C’est eux qui iront chercher les solutions. Si ils ne mènent pas à terme leur objectif, vous pouvez alors justifier de votre autorité et idée, pour cette fois, imposer.

Mais aussi ses inconvénients

L’inconvénient c’est que si vous êtes persuadés que votre idée est la bonne, et qu’elle n’est pas retenue, vous ne pouvez l’imposer. Et ça, ça peut être pénible. Voir périlleux pour votre chiffre d’affaire. Mais, à charge d’être un bon leader et se savoir insuffler, et surtout d’argumenter.

Notre conseil, soyez radical. Foncez dans la décision prise : au moins, vous allez très rapidement savoir si oui, ou non c’est la bonne. Et si c’est non, vous pouvez changer de cap plus aisément qu’en faisant de l’entre-deux. Le style démocratique est à utiliser avec prudence mais est nécessairement positif : soyez radical !