Poooom, pavé dans la marre depuis la Willosphère ! Le match tant attendu va t-il trouver une réponse à travers vos 5 prochaines minutes de lecture ? Vieux vs jeunes, le match des générations ! Qu’est ce qu’on fait des vieux ? Comment qu’on manage les jeunes ? Pas de panique, on vous donne des trucs & astuces façon grand-mère Willye, mais avec une pointe de jeunesse et numérique !

Vieux vs jeunes : let’s go !

Ok, c’est un peu provocant, les vieux ne sont pas si âgés, et les jeunes ne sont pas à l’état de fœtus. Par contre, il y a un écart générationnel important, un fossé sur nos visions d’aborder le travail et la vie personnelle. Les plus anciens ont une vision fordienne du travail, rythmée par des horaires précises, un respect de l’autorité et des titres. Inversement, les plus jeunes ne respectent que l’autorité par la preuve de compétences, ne connaissent pas le mot ‘horaire’ et ne comprennent pas l’intérêt d’un titre, aussi pompeux soit-il !

Mais qui a raison ?

Compliqué de trancher non ? Ne tranchons pas. La société ultra médiatisée qui fait de l psychologie de comptoir à tendance à opposer nos générations, alors qu’elles aspirent à la même chose. Oui, la même ambition : avoir un boulot, s’en satisfaire et être heureux. La seule différence se fait sur la manière d’aborder le travail. Mais être différent ne doit pas nécessairement être une source de conflit. Oui, ne soyons pas politique : il y a bien assez de personnes qui travaillent sur le sujet. Soyons plutôt réalistes !

Vieux vs jeunes : comment les faire bosser ensemble ?

Easy way les girls and guys ! Les méthodes sont différentes, mais le travail coordonné pas impossible, au contraire ! Déjà, il est essentiel, voir impératif de mixer vos équipes. Les uns feront bénéficier de leurs expériences et expertises aux autres. Les jeunes permettront au moins jeunes de rester à la page. Mixer les âges, mixer les sexes, mixer les niveaux de diplômes.

Ensuite, un peu d’incentive ensemble, et quelques objectifs communs : le tour est joué ! Le seul deal, c’est de les obliger à travailler de concerts pour qu’ils apprennent à se connaitre. Les jeunes ne pourraient pas évoluer sans les plus anciens, c’est encore eux qui forment. Les anciens ne pourraient évoluer sans les jeunes : c’est encore eux qui maîtrisent le numérique et les langues étrangères. Et, la génération à venir formera la précédente, bientôt les cours de codage seront obligatoires, alors que pour nous, c’est encore un gros mot.

 

Alors, ribambelle et talisman, mixer vos équipes !