OooOoOK jeune padawan ! Pour découvrir la philosophie Kaizen, tu es au bon endroit : welcome dans le block ! #JLo Si tu parles japonais – et personne n’en doute ! – tu sais déjà que Kaizen n’est pas le nom d’un mythique diseur de Bonaventure ou autre philosophe ayant côtoyer Platon, Aristote ou encore le grand JUL. Non, Kai Zen. Kai signifie amélioration, Zen continue.

 

La philosophie occidentale

Pour pouvoir situer notre propos, parlons déjà ce avec quoi nous sommes familiers en Occident. La comparaison, et la compréhension en sera facilitée ! Dans nos pays, la philosophie du changement sera plutôt « touche pas à ce qui fonctionne. » et, améliore ce qui ne fonctionne pas. Je dis why not ! Mais la philosophie KaiZen pousse la réflexion plus loin, et vise une stratégie de confort, et surtout de long terme.

 

La philosophie KaiZen

C’est une philosophie japonaise. Donc plus qu’une méthode de management, c’est une philosophie que l’on vous propose de découvrir. Et qui peut donc s’appliquer à une équipe entière. KaiZen, ça se traduit plutôt par « agis mieux, améliore l’existant qui marche déjà, parce que si on ne le fait pas, un concurrent le fera ». Cette philosophie s’inscrit entièrement dans l’esprit du costkilling et de l’efficience.

L’efficience pour améliorer les processus et gagner en productivité et qualité, tout en tuant les coûts de production. Faire mieux, avec moins en somme !  Pour l’anecdote, aux USA, un lycéen a fait faire des millions d’économie à l’Etat, juste en changeant la police d’écriture des documents officiels : moins d’encre, moins de papier, moins de dépense.

 

 

Tu sors grandis de ce petit d’article tranquillou bilou, et c’est un grand bravo que nous t’adressons ! Maintenant, comment faire pour gagner en efficience quand on n’est pas formé aux dernières techniques ? Deux solutions, soit se former, soit embaucher un super stagiaire ou apprenti ! Et pour ça, pas compliqué, on est là !