Hello jeune visiteur des temps modernes, manager de folies et autres assoiffés de connaissances managériales ! C’est parti pour 3 minutes de lecture pour devenir un meilleur manager. Là, on va talker à propos de l’effet de récence ! L’effet de récence pour résumer, c’est un peu comme ma grand-mère en politique : le dernier qui parle a raison. Donc, pour prendre des décisions réfléchies, ce n’est pas idéal ! Alors, comment lutter efficacement contre l’effet de récence ? C’mon, on te raconte.

Mauvais communicant

Eh oui, il n’y a pas de mauvaise compréhension, il n’y a que des mauvais communicants. Quand tu as intégré de ce concept dans ta vie, rien de plus simple que de lutter contre la désinformation ou mésinformation. 2 choses, il faut t’assurer de la bonne compréhension de ton propos. Mais, également de la bonne foi de ton interlocuteur.

Bonne compréhension

Easy feezy l’ami : répète, de différentes manières, un peu à l’image de Ségo en 2007 ! Et surtout, fait répéter : tu verras d’emblée que ton message a été correctement reçu par ton interlocuteur. C’est bien pour se faire comprendre, et surtout pour s’assurer que tout le monde est bien aware avant la prise de décision.

Bonne foi

Autre souci, autre méthode. Pour t’assurer de la bonne foi de ton interlocuteur, il faut lui faire donner les arguments de sa prise de décision. Le laisser s’exprimer sur ce qui le pousse à prendre telle ou telle décision. Ainsi, point de mauvaise foi, tu vas vite constater de la sincérité de ses arguments. Et de leurs portées.

Effet de récence

Grâce à la team WillApp, pas compliqué donc de s’assurer que l’effet de récence ne pose pas de problème dans le processus décisionnel ! On résume : assure-toi que ton message soit bien reçu, et entendu. En second lieu, assure-toi de la bonne foi de ton interlocuteur.

Ayé, t’es chaud contre l’effet de récence ! Et maintenant que tu es un meilleur manager, pourquoi ne pas ajouter un alternant ou un stagiaire à ta dreamteam ? —> On s’en occupe. C’est free. C’est easy. C’est WillApp.